Communiqué de presse 15 mai

Mesdames et Monsieurs de la presse.

 nous remercions de votre présence à cette conférence de presse. Nous tenons à vous informer que malgré notre patience, malgré que nous avons mis l’eau dans le vin, le résultat est négatif.

Pour nous, ce n’est pas la fin, mais cela nous donne le courage de résister jusqu’à la victoire finale. Nous demandons seulement la protection et le droit de vivre. Nous resterons sur place jusqu’à ce que nos revendications soient accomplis. Dans les jours à venir, nous allons vous informer de notre stratégie pour arracher nos droits.

Mais nous resterons toujours ouverts à tout dialogue pourqu’ensemble nous pourions trouver des solutions à nos problèmes: nos revendications. Nous, les réfugiés africains, nous sommes déterminés plus que jamais de ne pas baisser les bras. Et notre mot de fin, on ne tire pas sur une ambulance. C’est pour vous dire simplement que nous sommes porteurs du message des réfugiés qui n’ont pas la voix de parler.

À bas la dictature militaire en Afrique, à bas les assassinats politiques, à bas les arrestations arbitraires, à bas la vente des armes qui détruisent nos pays et qui nous poussent à fuir nos pays respectifs pour avoir le droit à la vie.

Nous nous arretons là et nous remercions tous le monde pour leur solidarité. Nous disons non à l’impunité de ces présidents africains qui veulent rester président à vie et ils comptent sur les armes qu’ils ont acheté dans les pays industrialisés comme l’Allemagne.

Une fois encore nos remerciments les plus cordiales.

Asylum Rights Evolution

 

Advertisements
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.